LAigreL'Aigre, paisible rivière nait à Tripleville, est alimentée par l'eau d'une source profonde et abondante, la Canche, ainsi que par de nombreuses autres sources.

Son débit régulier et uniforme tout au long de l'année sauf pendant les périodes de grandes sécheresse, alimente en eau de nombreux moulins, sur la commune, ils étaient 5, tous datés 13ème siècle environ.
- Moulin Rouge est aujourd'hui une ferme.Moulin de charray
- Moulin du Petit Saint Laurent, anciennement « Chavanz ».
- Moulin Haton.
- Moulin de Charray, dénommé « le pauvre sac » est toujours en activité.
- Moulin de Seguin a complètement disparu.

Les moulins de la vallée de l'Aigre :

Historique :
Les moulins hydrauliques commencent à s'implanter au 9ème siècle, à l'époque carolingienne.
L'implantation s'intensifie avec l'expansion de l'économie des 11ème et 12ème siècles. A la fin du 13ème siècle, les sites sont fixés en aval de la Canche et ne varieront plus.


Moulin d'Haton :
Datant de 1452, ce moulin possédait 2 paires de meules. La roue a un diamètre de 5.60 mètres. Il est resté en activité jusqu'en 1962.

Moulin de Charray :
Au 13ème siècle, c'est le moulin de Pauvresac.
En 1633, Pierre Sublet, Seigneur de Romilly, fait faire un détournement d'eau par son meunier entre le pont et le moulin de Charray. Il est condamné par le parlement en 1640. En 1753,, Pierre Michon, meunier du moulin de Charray fut condamné à 26 livres d'amende par le « juge » de La Ferté pour avoir rompu la chaussée du moulin et fait un détournement d'eau. Il est vrai qu'il avait agi par ordre de Madame de Lage, dame de Charray.charray_moilin_05-06-09R En 1902, il est le plus riche de la vallée de l'Aigre.
Le moulin est construit en 2 parties : une sur la commune de La Ferté-Villeneuil et l'autre sur la commune de Charray.
Dès 1911, un moteur à vapeur avec cheminée le fait fonctionner, dans les années 1920, un moteur à gaz pauvre remplace l'ancien système, le gaz est obtenu par la combustion du charbon. En 1934, la force motrice était définie de la façon suivante :
- Une turbine hydraulique,
- Un moteur à gaz pauvre Winthertur,
- Une autre turbine servant uniquement à l'entrainement de la dynamo produisant le courant nécessaire à l'éclairage du moulin (ce système existait déjà en 1923).
En 1935, peu de temps après le rachat par la famille Boiron, le moulin brule, il est remis en route en 1936. En 1943, le moulin brule de nouveau.
En 1948, eut lieu le branchement E.D.F., tandis que les moteurs électriques sont mis en place en 1970-1980.
Le changement des appareils à cylindres et les planchisters eut lieu en 1986, pour une remise en route du moulin en 1989.

Météo

Météo Cloyes-sur-le-Loir Cloyes-sur-le-Loir météo en temps réel

Bientôt

Aucun événement trouvé

Quelques photos de Charray

Nous contacter
1000 caractères restants