langey_lcole_des_fillesRLa commune est composée de 19 hameaux...

- La Bedaise, ferme.
Bretburoe et Bretbaroe au Xème siècle.
La Bébèze en 1586 (charte du comté de Dunois).
Labbebaize en 1711.
L'Abbabaise en 1734 (registres paroissiaux).
Bebaise en 1719 (notaire de Cloyes).
La Bebaise en 1763.

- Bel-Air, Maison isolée non loin de l'ancienne voie romaine, sur le chemin de
Langey à la Filandière.

- Le Bois-Auvée, hameau sur la route de Boisgasson à Ruan, à peu près à égale
distance de ces deux localités. Le Bois-Auvé 1578 (chapitre de la seigneurie de Chassant).
Boscus Villici et Nenus Villici, en 1217.
Le Bois-Auvé en 1578 (chartes de la seigneurie de Chassant).
Le Bois_Ovai en 1699 (registres de Langey).

- Le Bois Raimbourg, le manoir seigneurial et la chapelle dédiée à Saint-Hubert
qui dépendait alternativement des paroisses de St-Pellerin et de Langey, furent attribués définitivement à la dernière, par sentence de l'Official du 1er mai 1674.
Le Boyslembourg, 1522 (charte de la Seigneurie de Courtalain).
Bois-Raimbert, 1586 (charte du comté de Dunois).
Le Bois-au-Bourg, vers 1650 (charte de l'Abbaye de la Madeleine de Châteaudun.
Le Bois Rimbault (registres paroissiaux).

- Bouard, ferme. Bouart, 1474 (charte du prieuré de Saint-Hilaire-sur-Yerre).
Bouard 1586.

- Chavigny, hameau. Les religieux de la Madeleine de Châteaudun y percevaient
la dîme en 1207.

- Clairbois, hameau, ancienne petite seigneurie (1586) dépendante de celle de la
Touche-Hersant à Lanneray.
Clairboys, 1446 (charte de l'Abbaye de la Madeleine de Châteaudun et aussi dans l'aveu de 1586.
Clerc-Boys, 1508 (charte du prieuré de Saint-Hilaire-sur-Yerre).
- La Filandière, château mentionné comme métairie en 1586.
La Flandière, 1511 (notaire de Courtalain).
La Fillardière, 1554 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun.
Les Filandières en 1748.
La petite Filandière en 1763.
La Flanguère en 1764 (registre de Langey).

- Germenet, hameau. C'est l'une des métairies possédées à Langey jusqu'à la Révolution par les Bénédictines de Saint-Avit.
Germinetum, 1177 (charte de l'Abbaye de Thiron).
Germenay, 1554 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun).
Gromenet, 1586 (charte du Comté de Dunois).
Germeinet en 1669 (registres paroissiaux).

La Goëspierre, ferme.
La Goueppière, 1532 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit Près Châteaudun).
La Goispière, 1576.
La Gouespière, 1595, 1633 (charte de la fabrique de Boisgasson).
La Goypière, 1661.

- Houldebrand, Hameau. Ancien village, devenu plus tard seigneurie dépendante
de celle de Langey, à successivement porté les noms de :
Houdebran, 1511 (notaire de Courtalain).
Hodebrun, 1526.
Houdebrain, 1566 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun.
Houdebray, 1606 (charte de la fabrique de Boisgasson).

- La Lardière, ferme, qui est un écart du hameau de Germenet, dépendait
primitivement de la Touche-Hersant.
La Lyardière, 1525, (notaire de Châteaudun).
La Liardière, 1586 appelée la métairie à cette date (charte du comté de Dunois).
Lillardière en 1769.

- Les Maisons Vertes.

- Les Maisons Rouges, hameau, où habitait en 1716, le notaire Jacques Drapié.
- Les Murs, ancienne métairie en 1762. Ce hameau, situé à l'extrème limite de la
paroisse, et qui touche à la ferme de la Goulardière en Bouffry, est habituellement considéré comme faisant partie intégrante de Bois-Auvée. Cependant, il a son nom particulier qu'on trouve relaté dans les registres jusque dans les années 1800.
Les Mures, 1767.

- Le Rameau, ancienne Seigneurie avec un château fortifié au moyen-âge appelé
Ramel en 1177, 1191 et 1226.
Ramellum, 1213 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près-Châteaudun.
Jusqu'au 20ème siècle, on a toujours écrit Rameau sans article, on trouve l'expression : demeurant à Rameau.
Il n'en restait déjà plus que la place et les fossés en 1766. Ce fief seigneurial fut vendu par le sieur de Villereau, le 12 avril 1404, à Guillaume de Harville de Palaiseau, avec la baronnie d'Ymonville en Chartrain pour 2750 livres. Le fief du Rameau, vassal de Montigny-le-Gannelon, ressortissait pour la justice à Pré-Palteau.
Le Rameau, situé, vers le nord de Langey, est peu éloigné de l'antique vois romaine d'Orléans au Mans.
C'est au Rameau, que l'on trouvait la station du chemin de fer de l'Etat, l'ancienne ligne de Patay à Nogent-le-Rotrou, puis d'Orléans au Mans.
Le musée de Châteaudun, possède un certain nombre de hachettes en silex recueillies aux environ du Rameau.

- Le Souchay, hameau le plus peuplé de la commune, il est traversé par
l'ancienne voie romaine empruntée par Jules César et menant d'Orléans au Mans.
Le Soulchay, 1556 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun.
Le Souché, 1650
Le Souchet ensuite.

- La Tréhandière, ferme. Cette ancienne métaierie, située sur les bords de l'Yerre,
aux confins de la paroisse, appartenait à l'abbaye de Saint-Avit, comme celle de Germenet, avec laquelle elle fut louée plusieurs fois au XVIème siècle.
La Tréaudière, en 1479
La Treshandière, en 1549.
La Préhendière, 1710 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun.

- Veillez, ferme.
Veilleium, 1110 (charte du Prieuré de Saint-Hilaire-sur-Yerre.
Veillo, 1184 (charte du Prieuré de Montigny.
Veilla
Veillé, 1251.
Voillé, 1331.
Veilley, 1509 (charte de l'Abbaye de Saint-Avit près Châteaudun.
Veillez, 1633.

- Villebalay, en 1209, Mathieu de Villebalay donna sa terre à l'abbaye de la
Madeleine de Châteaudun dont il était un de ses chanoines. En 1226, ces derniers en abandonnèrent l'usufruit, à l'archidiacre Geoffroy de Chardonnelle, qui en fit sa maison de plaisance. Les carrières de pierres de Villebalay sont mentionnées en 1517 (charte de la Madeleine de Châteaudun).
Villerbalay, 1209.
Vilerbalai, 1212.
Villebalay, 1517.
Villeballé, 1655.
Villebalay est bâti sur un côteau qui domine le cours de l'Yerre. Les pentes abruptes qui descendent du village jusqu'aux bords de la rivière sont boisées. Il est situé sur la route de Langey à Châteaudun, qui, après avoir coupé le chemin de César et traversé le dit village, franchit la rivière non loin de là. L'existyence de Villebalay doit remonter à la période gallo-romaine, comme semble l'indiquer son nom.
Les carrières de pierres du lieu de Villebalayu sont mentionnées depuis 1517 et avaient une certaine célébrité dans la région dunoise, comme nous pouvons dans un bail par l'Abbaye de la Madeleine de la pierre de Villebalay.
En 1519, « marché avec Abraham Jahan, maçon et tailleur de pierres, pour faire un portail en pierres de Villebalay au cimetière de devant l'église de Saint-Valérien de Châteaudun. »
1559 « dans un marché passé en 1559, le tiers jour d'avril, entre Jehan Grosse, tailleur en pierre et maistre masson, demourant à Chasteaudun et les honorables gaigiers et proviseurs de l'église Mr St Vallérien, marché relatif à la construction de la chapelle Nostre-Dame du Champdé, les pierres de Villabalay ».

Hameaux disparus :

La bigotterie.

La Bouquetière.

Le Grand-Chemin.

La Canterie.

Les Friches.

La Goulardière.

La Grinetière.

La Guinatenerye.

L'Hostellerie.

La Mauguinière.

Le Moulin de Bois.

Le Perruchay.

La Pichaudière.

La Renardière.

La Valanderie.

Les Vignes.

Météo

Météo Cloyes-sur-le-Loir Cloyes-sur-le-Loir météo en temps réel

Bientôt

Aucun événement trouvé

Quelques photos de Langey

Nous contacter
1000 caractères restants