Vestiges de léglise St. Pierre R

 

Des vestiges d’arcades sur le mur d’une maison particulière et, dans une grange, un arc retombant sur des colonnes engagées sont les seuls restes de cette église

En 1109, Saint Bernard de Tiron fondait son premier établissement dans la forêt de ce nom, grâce à la libéralité du comte Rotrou ; des religieux ensuite fondèrent 14 abbayes et 86 prieurés. Parmi ces derniers figurait à la 62ème place : Yron.

Chatillon 1L'église Saint Hilaire est un vaste édifice de la fin du XIe ou du XIIe siècle qui ne comportait primitivement qu'une nef avec chœur et abside hémicirculaire étayés par des contreforts peu saillants appareillés en grison, agglomérat ferrugineux extrêmement dur qui ne permet aucun travail de sculpture.

C'est une ancienne léproserie. Les voutes ont disparu mais subsitent encore le choeur, la fenêtre ogivale à triple lancette (arc brisé aigü) signe caractéristique du style gothique, qui éclair le chevet. Désormais, cette chapelle est transformée en grange.

Notre DameDe belles fresques romanes font la renommée de la chapelle de ce prieuré de l'abbaye de Thiron, fondé vers 1115 par Agnès de Montigny. Le bâtiment remonte en partie à cette époque.