Statue de St. Gendulfe

Thierville 17ème siècle : a cette époque, il y avait un pèlerinage issu d'une coutume ancienne de Charray qui se perpétua pendant des siècles.

Un écrit situe, sans certitude, cette coutume au 12ème ou 13ème siècle sous le nom de Saint Gendoul. Les dimanche, de Quasimodo à la Pentecôte, une procession partait de l'église St Marcel et se rendait en une chapelle dite de St Gendoul ou Gendulfe, peut-être celle du château. En effet, un géographe qui mentionne le pèlerinage en 1892, cite la chapelle St Evroult du château de Thierville. A l'origine, ce pèlerinage avait sans doute pour but de traverser un ru à l'eau claire et limpide ayant la réputation de guérir les maladies de peau et les fièvres. Il existait encore en 1960.

Petit oratoire rustique sur une fontaine qui renferme la statue de Saint-Gendufle ou Gebdoul, se trouve dans les bois près du ru de Thierville. En cet endroit, des habitués viennent toujours chercher cette eau qu'il faut puiser sous la dalle, car pour être efficace, elle ne doit pas avoir de contact avec l'air et la lumière ambiante. L'eau pure de la fontaine de Saint-Gendulphe est réputée p

our guérir les maladies de peau, les fièvres et les maladies infectieuses.
La dévotion a été christianisée et placée sous le vocable de Saint Gendoul ou Gendulfe probablement le même que Saint Gengufle Seigneur Bourguignon qui a fait jaillir plusieurs sources miraculeuses en Champagne et en Bourgogne.

 

La fontaine Tic-Tic située sur la côte de Chambraille à Charray débite son eau goutte à goutte, d'où ou nom.

Nouveau lavoir au bord de lAigre

 

Lavoir :

Le lavoir de 1887, était à l'époque plus long et son toit était en chaume.
Il fut restauré en 1999 par l'Association des Quatre Routes.

Aucun événement trouvé

Quelques photos de Charray

Nous contacter
1000 caractères restants